Impressions sur l’exposition ‘Nocturnes de Colombie’

nocturnes-de-colombieVous n’avez pas pu la louper sur notre calendrier des évènements! Cette exposition a lieu au Musée du Quai Branly depuis le 17 septembre. Elle s’arrêtera le 2 février 2014. On y est passé et on vous donne nos impressions sur cette exposition!

C’est vrai qu’on aime beaucoup les musées et celui du Quai Branly possède déjà une architecture magnifique et sait mettre ne valeur les différents objets du monde qu’ils ont. Et puis au fond à l’étage il y a la fameuse exposition…

Ici 4 artistes colombiens exposent au travers d’images contemporaines et de films courts leurs pensées sur l’histoire de la Colombie. Une vision est à la fois sombre et abstraite. En ne lisant pas la brochure ni les encarts sous les œuvres, il est difficile de comprendre le message qu’ils veulent faire passer. Par exemple, une vidéo présente 2 perroquets: un disant facilement ‘guerra’, l’autre n’arrivant qu’à dire: ‘Pa’ au lieu de ‘Paz’…

Explication:
Le conflit armé a suscité de nombreuses déclarations de paix sans suite, de nombreux discours jugés finalement vains. Pour bien des Colombiens, les mots «guerre» et «paix» sont devenus vides de sens, utilisés comme les éléments d’un ressassement incessant et stérile. Ici, deux perroquets ont été élevés à apprendre à prononcer ces deux mots. Leur comportement et leur incapacité à exprimer le mot paix constituent une métaphore puissante et ironique des nombreux processus de paix bégayants dans le monde.

Bon cet exemple était néanmoins l’œuvre qu’on a ‘préféré’! Le reste est constitué de rappel à la guerre, aux desplazados, aux narco trafiquants, aux attentats, etc. Ce n’est pas tant le côté contemporain qui nous dérange dans l’exposition, mais plutôt la vision qui est donnée. Comme toujours, on parle pas beaucoup de la Colombie (sauf pour le football aujourd’hui) mais quand on en parle ce sont dans des termes négatifs. Une situation des plus navrantes car elle est donnée par 4 colombiens.

En résumé, si vous allez au Musée du Quai Branly, prenez plutôt le temps de visiter les salles permanentes. A votre sortie, ne loupez pas la librairie du musée qui propose à l’entrée plusieurs produits sur la Colombie: des livres, des dvd et des CD.

Pour une vision un peu plus neutre sur l’exposition, regardez Sortir à Paris.

Ouvert les mardis, mercredis et dimanche de 11h à 19h.
Jeudis, vendredis et samedis de 11h jusqu’à 21h.
8,50 € / Prix réduit : 6 €. / Gratuit pour les 18-25 ans, demandeurs d’emplois, etc.

Exposition: Nocturnes de Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *